Nous avons tous l’absurde cliché de l’artiste enchaînant les verres de whisky et fumant cigarette sur cigarette. Sonya est une magnifique rencontre qui nous ouvre les yeux sur la réalité du métier de chanteuse.

Née en France, à Nantua à côté de Lyon, elle n’y resta pas plus d’une semaine. Son chemin sur les routes du monde commença dès sa naissance. Son père, ingénieur en travaux public, enmena sa famille aux 4 coins du monde. L’Océanie et l’Australie sont les seules terres qui ne les ont pas accueilli. Sa mère, professeure de danse, lui transmet le virus artistique dès son plus jeune âge.

Lors d’un retour en France sur la Côte d’Azur, elle réussit à 13 ans un casting de chant pour intégrer une troupe. Cette victoire lui permet de travailler durant les mois d’été. Ses missions : chanter et, pour la partie la plus sexy du travail, ranger les câbles. Son employeur l’a pris sous son aile et lui a enseigné les règles d’une bonne hygiène de vie afin qu’elle réussisse sa carrière. L’alcool et la drogue lui sont interdits, elle doit suivre une alimentation saine et avoir un rythme de sommeil régulier. Quelques années plus tard, elle fit ses études à Nice, puis Aix et enfin Paris dans les arts du spectacle. Elle suivit par la suite une formation de coaching.

Aujourd’hui, mère de 2 enfants, elle souhaite leur offrir la possibilité de réaliser leurs rêves à leur tour. La petite famille est donc venue s’installer à Cholet car son fils ainé, Joshua, a intégré l’équipe des jeunes de Cholet Basket en U15 France. Dans sa nouvelle maison, Sonya a installé son studio de chant et a décoré des chambres d’hôtes sur le thème de la musique.

Professeur de chant, coach, chanteuse pour événements, Sonya déploie plusieurs cordes à son arc et va bien plus loin que de faire pousser la chansonnette. Pour ses sessions de coaching, elle part du constat que certaines personnes se sentent oppressées et manquent cruellement de confiance en elles. Son objectif est alors de les aider à lutter contre leurs phobies voire leur handicap.

Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour comprendre que Sonya a un grand cœur et que son but est de répandre une vague de bien-être. Même dans ses rêves les plus fous, elle pense encore et toujours aux autres. Si elle gagne demain à l’EuroMillions, elle ouvrira un orphelinat qui donnera la possibilité aux enfants d’accéder à de grandes écoles.