Aujourd’hui, j’ai fait la rencontre de Pauline, 22 ans, originaire de Saint-Aubin des Ormeaux.

Très famille, Pauline ne se voit pas s’éloigner de sa ville natale où elle vit avec son conjoint.

En 4e, lors de son changement de lunettes, Pauline découvre que le métier d’opticien pourrait fortement l’intéresser. Elle réalisa alors son stage de 3e chez un opticien durant lequel elle découvrit les différentes tâches de cette profession. Sa motivation ne s’en trouva que plus renforcée.

« C’est un métier bien plus divers qu’il n’y paraît ! »

À la fin du lycée, elle réalisa un stage d’une semaine pour confirmer son choix de collégienne.

Le verdict est toujours le même : Pauline aime ce métier !

Elle poursuit une formation opticien lunetier en BTS qu’elle obtient avec mérite. À sa sortie d’étude, elle trouve un remplacement chez un opticien de la Roche-sur-Yon en subissant le trajet quotidien. Cependant, Pauline souhaite avant tout retourner chez l’opticien qui lui a fait aimer le métier et obtient enfin un CDI chez Optimiz.

C’est ainsi que depuis mars 2018, elle a rejoint cette équipe où règne la bonne ambiance. Avec ses 2 collègues et leurs 2 apprentis, la rivalité n’a pas sa place. Le métier d’opticien est diversifié, entre le contact avec les clients ou les mutuelles et la partie en labo où se pratique le montage des verres.

Après le travail, Pauline et l’une de ses collègues prennent la direction d’une salle de sport où elles pratiquent des cours d’aquagym ou de Bodybalance. Lorsque Pauline arpente les rues de Cholet, son cœur balance entre faire le plein de sa garde-robe ou aller remplir sa boîte à bijoux Pandora et lorsque le soir tombe, elle se rend au cinéma.

 

Pour finir, j’aime poser aux personnes que je rencontre 2 questions :

« – Où te vois-tu dans 10 ans ?
P : Je suis très bien chez Optimiz et je ne compte pas m’éloigner du choletais !
– Que ferais-tu si tu gagnais à l’Euromillion ?
– P : Si je deviens très riche, je rembourse la maison et achète un appartement de vacances à la montagne ! »