Arno BIGOT peintre cholet

Vous êtes peut-être passé à ses côtés lorsqu’il peignait le P’tit Café ou encore l’Église Notre-Dame dans le centre-ville de Cholet ?
Arnaud Bigot, alias Arno Bigot, a toujours été attiré par les Arts. De profession ingénieur de façade de bâtiment, il aime jouer avec les proportions et les perspectives.

Arno BIGOT peintre cholet

Pendant son enfance, il développe sa passion au Salon des Arts qu’il considère être le Louvre choletais. Il se promet qu’un jour, il peindrait un tableau de Pierre et le Loup. Depuis ce jour, il passe 30 ans à croquer tout ce qui l’inspire. C’est seulement en 2018, qu’il se met à la peinture à l’huile. Son chevalet à la main, il traque le lieu qui lui offrira le potentiel d’une nouvelle toile. Il joue de son pinceau pour défier le regard des spectateurs avec les perspectives et les proportions. C’est par la suite qu’il a pu enfin tenir sa promesse : peindre le tableau qu’il avait imaginé étant enfant. Il profite de son expérience sur le terrain pour donner sens à son tableau (lumière, texture…).

Arno BIGOT peintre cholet

Arno Bigot utilise également son imagination dans les portraits qu’il réalise. Il n’est pas question de figer un instant sans intérêt. Il veut provoquer et inciter le spectateur au questionnement. Pour le portrait de sa nièce, il a capté son attitude à l’instant même où elle est dérangée. Le peintre s’est alors amusé à raconter une véritable histoire en dissimulant des indices subtils…

Il ne déborde pas seulement d’imagination, mais aussi de curiosité et de soif d’apprendre. C’est chez lui, au milieu de son atelier, que trônent des piles de livres rejoignant tous le même thème : Les Guerres de Vendée. Vendéen d’origine, il ne veut pas seulement raconter des histoires mais conter l’Histoire.

« On ne peut pas avoir d’avenir si on ne connaît pas son passé ».

C’est à ce dicton que le peintre s’accroche pour ouvrir les yeux sur ce qu’il s’est réellement passé pendant ces moments tragiques de l’histoire de la région. Ce projet aboutira à une exposition.

Arno BIGOT peintre cholet

Par ailleurs, il peint Cholet, la ville qu’il aime. Lorsque j’ai croisé Arno Bigot pour la première fois, il peignait le P’tit Café. « Cet endroit me fascine. » me confit-il. Il m’explique alors, que ce bâtiment est beau, mais qu’il est bloqué dans une ruelle, privé de toute lumière. En le peignant, il décide donc d’oublier ce qui se dresse en face de cette belle façade pour lui redonner de la lumière.

Lorsqu’il parle de Cholet, les souvenirs ne sont pas moindres. Des batailles sous les marronniers dans la cours de l’école Saint-Pierre, aux ballades familiales aux Bois Lavau, sans oublier cette ancienne boulangerie, rue Georges Clemenceau, où le propriétaire réalisait les plus grosses viennoiseries de la région ! Alors, quand je lui demande où il se voit dans 10 ans, il n’y a pas de doute sur le lieu… 

N’hésitez pas à ouvrir la discussion si vous le croisez, ce fut, pour ma part, une très belle rencontre !

Site internet